J’ai Dizans : le festival


  • 21 juin : Noise Parade dans Mulhouse !

  • 22 juin : ödl invite Bruitisme

  • 23 et 24 juin : anniversaire champêtre dans le pré à la manière de « chez René »

Le programme sera révélé petit à petit… suspense 

 

La démarche artistique

Créé en 2008 le collectif ödl, composé d’artistes, a pour objet l’organisation d’événements culturels et musicaux à l’échelle régionale. Ce collectif est issu de la fusion de l’association O et de l’association Etat des Lieux, établis dans la friche industrielle rue des Verriers.

La première série d’événements d’envergure organisée par ödl, Interfriche, a ouvert  les portes du bâtiment 75 sur le site DMC, bâtiment qui deviendra Motoco six ans plus tard. A la fois précurseur et explorateur, ödl articule lieux et formes, sons et visuels.

Ces événements dans la vie du collectif ödl et dans la vie culturelle mulhousienne ont inspiré le nouveau bureau en place depuis 2015, pour le développement de projets tels que l’atelier d’édition et de sérigraphie, l’accueil d’artistes en résidence, une émission radiophonique hebdomadaire ainsi qu’une série de festivals.

Le festival Chez René en juillet 2016 exportant ödl en dehors de la ville de Mulhouse, a été l’occasion de promouvoir des artistes émergents et des musiciens hors circuit de diffusion de type SMAC ou festivals nationaux. A travers ce festival, le collectif a démontré sa capacité à gérer un événement public comprenant un accueil sur 2 jours et 3 nuits (cf. portfolio du collectif ödl).

Cette expérience a initié d’autres projets pour le collectif : une résidence en Champagne, le mini-festival Grosse Bouture à Motoco, la scénographie pour le festival Scènes de Rue.

Depuis 10 ans, le collectif mêle arts plastiques et musique alternative, en proposant une offre culturelle enrichissante et nouvelle.

 

Bruitisme investi j’ai dizans

La forme de Bruitisme est bien connue des amateurs de noise. Initiée par deux compères, Anarcho Freaks Production (Gregory Henrion) et RoHS Prod (William Nurdin), le festival Bruitisme organise de véritables holds up sonores dans différentes zones d’Europe. Une quarantaine de projets, par set de 20 minutes maximum, se partagent plusieurs heures consécutives de «Bruit, Blues, Free Jazz, Ambiant, Danse, Harsh Noise, Spoken Word, Drone, Mur Bruitiste, Improvisation…» et toutes formes sonores improbables.

Cette invitation est pour ödl l’occasion de proposer ce format atypique dans la région Grand Est et de valoriser la scène expérimentale locale. Sur cette journée, nous partageons la programmation avec Gregory Henrion et William Nurdin en proposant des artistes de la région qui pourraient se joindre à ce protocole musical.